BIOGRAPHIE
J’ ai un problème avec le temps je ne sais pas me servir du temps.
J'ai commencé à pratiquer la photographie à l'âge de 16 ans. J'avais reçu en cadeau
d'anniversaire un appareil réflex Pentax KX manuel, muni d'un objectif 50 mm
standard.
A partir de ce jour j'ai eue besoin de faire des images quotidiennement, une véritable
boulimie de photographie s'est emparée de moi, la pratique créative est devenue
indispensable à ma vie.
De recherches spontanées et presque naïves au début, j'ai doucement évolué
vers une recherche plastique plus pensée. Le processus de création de mes images
s'est donc lentement mis en place, dans un mouvement de va et vient entre
imaginaire et réalisme.
J'ai d’abord longuement exploité un rapport à l'image "témoin", le reportage en noir
et blanc, mémoire réaliste. Mon travail de photographe professionnelle rejoignait
alors mes propres recherches sur le portrait, sur la mode, proches du style
de Helmut Newton.
Un tournant a eut lieu lorsque j'ai laissé peu à peu libre cours à mon imagination.
Grâce à des procédés techniques, j'ai alors transformé ma vision du monde,
en rajoutant des caches, des formes découpées, je construisais des photographies
"puzzles".
Cette évolution s'est affirmée encore lorsque j'ai découvert la vidéo.
J'ai alors décidé de travailler sur l'empilement des temps, des images, des matières
et des lumières. Mes tableaux oniriques sont construits sur l'écran de télévision
et réalisés avec une maquette préliminaire dessinée.
La photographie finale renvoie souvent une impression de mystérieux flottements.
Ce besoin constant de produire m'a poussé à vouloir en savoir plus sur l'histoire
de l'Art. C'est ainsi que j'ai décidé de faire des études à l'École du Louvre
en Art Contemporain de 1993 à 1998.
Actuellement je reviens à une forme d'expression plus documentaire
d'enregistrement du quotidien.
Je réalise toutes mes photos à l’ ENVERS au moment de la prise de vue,
c’est ma vision du monde, juste une illusion d’être ancré alors que nous flottons
tous dans un espace et un univers sans limites…
Une convention et l’attraction terrestre dont nous ne cessons de vouloir
nous affranchir en sautant et en allant toujours plus haut.
Je réalise également des films, à base d'interviews, qui seront intercalées
avec des séquences de fiction et des prises de vues de matières, de lumières,
que je souhaite être des vues plus abstraites.